• +216 22 542 302
  • septembre

    20

    2017
  • 2684
  • 0
Utique, le joyau des Phéniciens

Utique, le joyau des Phéniciens

Après la découverte de Carthage et ses vestiges, nous avons décidé de prendre le cap vers Utique et Ghar el Meleh.
Utique est un site archéologique localisé à l’emplacement d’une ancienne cité portuaire fondée par les Phéniciens dans l’Antiquité.
Il est situé à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Carthage, dans le gouvernorat de Bizerte. Son nom signifie « ville ancienne » en langue punique, et s’oppose à celui de Carthage, signifiant « ville nouvelle ».
C’est le plus grand site archéologique de la région. Pendant l’Antiquité, la mer Méditerranée arrivait jusqu’aux ruines actuelles d’où la construction d’un port maritime.
Rivale de Carthage!
Le site portuaire d’Utique fut choisi grâce à sa position protégé au fond d’un golf mais aussi grâce aux richesses agricoles et naturelles des pays environnants.
Témoin des guerres en Afrique, Utique était un allié fidèle à Carthage, mais les circonstances ont voulu qu’elle change plusieurs fois de camp pour tourner définitivement le dos à Carthage et devenir l’allié de Rome en servant de base militaire aux romains précipitant ainsi la chute de Carthage.
Grace à cette alliance, Utique voit une accensions fulgurante du second rang des villes africaines, à la première capitale de la province de Rome puis au statut de Municipe.
Utique vécu une ère de richesse et d’enrichissement. De nos jours, il ne reste de ce grand empire qu’un site archéologique en ruines romaines et quelques vestiges de l’époque phénicienne protégés dans un musée non loin du site archéologique.
La visite de ces 2 lieux ne coute que 5Dt.

1. Le quartier d’habitations:Les habitations romaines se situent au nord-est du site. Ces habitations appartenaient à l’insula. On y trouve plusieurs maisons :
La maison du trésor : Elle est organisée autour d’un péristyle accueillant un bassin demi circulaire. Le pavé est en mosaïque blanche écaillé.
Centre de collecte de grains : Appartenant à la maison de trésor, cette espace représente la réserve des grains et produits agricoles récolté dans l’année.
La maison de la cascade : Accessible depuis un grand porche qui autrefois était la porte d’entrée, on y trouve un grand bassin rectangulaire en mosaïque de poisson et une vasque demi circulaire dans le même axe. Le tout entouré de 16 piliers. Chaque salle été ornée d’un pavé de mosaïque bien spécifique.
La maison du nord : Se situant sur une colline à côté de la nécropole punique, cette maison comprend une grande pièce ouvrant sur un grand basin avec deux bassines demi-circulaires. Le sol de la chambre est en mosaïque en rouge et blanc de forme géométrique circulaire.
La maison double
La maison des chapiteaux historiés : Cette maison se distingue des autres maisons de par sa façade monumentale aménagée sur le Decumanus nord. Douze colonnes ornent cette espace. Ils supportent les chapiteaux figurés.
La maison de la chasse : Elle se distingue par une mosaïque de chasse d’animaux. Une partie de la mosaïque est conservé dans le musée.
La Nécropole punique : Datant du XII siècle Av JC, on trouve des tombes, des sarcophages en excellente état taillé dans la roche et fermé d’un couvercle en pierre aussi. Des petits coffres avec couvercle en pente s’y trouvaient aussi, mis ont été déplacé au musée. ils comportent les reste d’incinération d’enfants.
Le Forum Romain
L’amphithéâtre
Le temple
Les grands Thermes
L’aqueduc
Le Cirque
Le reste des monuments ne sont pas accessibles aux visiteurs, pour cause de travaux.

2. Musée national archéologique d’Utique
Les habitations romaines se situent au nord-est du site. Ces habitations appartenaient à l’insula. On y trouve plusieurs maisons :
Dans le musée, on trouve une salle spécialisée dans les ornements puniques. On y trouve des bijoux en or, des amphores, des lampes, des stèles funéraires ainsi que des coffres d’incinérations, des masques puniques…
L’extérieur est divisé en deux espaces :
Dans le premier on y trouve des sarcophages atypiques d’un pécheur et d’un entrepreneur. (Les sarcophages monolithes représentaient les métiers des défunts), il y a aussi la statue d’hercule tuant le liant. Le détail constructif de la sculpture est impressionnant.
Le second espace comprend les mosaïques et un système à moudre les grains.

Une fois la visite terminée, nous nous sommes dirigés vers un nouveau lieu, une nouvelle ambiance, une nouvelle histoire, celle des pirates de Ghar el Meleh.
Ghar el Meleh, la ville des pirates et des corsaires!
Connue pour sa plage paradisiaque où des centaines de tunisiens la côtoient pour pouvoir se relaxer sur ses plages dorées et nager dans ses eaux transparentes, Ghar el Meleh fut construite à la même époque qu’Utique, et servait d’avant-port pour cette dernière.
Néanmoins, elle se transforma rapidement en base pour les corsaires barbaresques puis les pirates britanniques et maltais.
C’est sous le règne d’Ahmed Bey 1er, que le port redeviendra un port de commerce et militaire au XVI siécle.
3 grands forts militaires ont été construits durant son règne entourant le port pour le protéger de tout attentat. Ces forts ainsi que le port sont toujours en excellente état de nos jours et sont accessible à tous gratuitement.

3. Borj Loutani
Surplombant le vieux port, et à côté du Borj Westani, ce fort est construit en pierre, il est construit en forme de carré avec quatre tours sur chaque croisement. Ces tours étaient des cellules pour les prisonniers chrétiens des corsaires.
A l’intérieur de fort, on trouve des salles de ravitaillement, une salle de prière, qui entouraient une grande coure toute verdoyante. Un musée dénommé Musée el Bhira est installé dans le fort.

4. Borj Westani
Ce Borj avait la même fonction qu’El Borj Eloutani, mais elle se transforma en un collège à l’époque coloniale. Il est fermé depuis une dizaine d’années pour travaux.

5. Borj Lazarit
Totalement rénové, ce fort était autre fois une base militaire, sa forme demi circulaire offrait une vue panoramique sur toute la mer protégeant ainsi toute la compté.
Des salles de ravitaillement sont au rez de chaussé, les chambres des soldats sont à l’étage. Ce fort comprend deux tours à l’opposé des deux autres forts.

6. Le vieux port
Construit à la même période que les forts, le port abritait jusqu’à dix vaisseaux. Il est toujours en excellente état, il est devenu un petit port de pécheurs.

Riche de d écouverte et de connaissance, nous finirons notre journée sur une ile encore méconnue des touristes, appelé l’Ile du Djenn.
Cette ile n’est accessible que par barque. Une réservation doit être prise au préalable, à 20Dt par personne. Embellie de cabanon en feuille de palmier, c’est l’endroit rêvé pour se détendre sur la plage en faisant un barbecue en famille ou entre amis.

7. Itinéraire

À PROPOS DE MOI

Ghassen Chehaider

Voyageur-Rêveur-Baroudeur

Bienvenue moussaillon, je suis Ghassen. Ingénieur en TIC et modéliste naval. Je suis baroudeur qui partage sa passion du voyage. Je réalise des défis afin de vivre des expériences inoubliables et de faire de jolies rencontres. Embarque avec moi dans mon aventure et découvre sans plus attendre mon projet de tour du monde.

Articles récents
Articles en vedette
© Copyright 2017 - UnSacSurLeDos.tn